Imprimer

 

 Le 25 juin dernier fut une journée où la langue basque fut particulièrement à l’honneur à Mauléon-Licharre (Maule-Lextarre), capitale de la province de la Soule (Xiberoa).

 

Thumbnail imageThumbnail imageLe matin, l’Académie Basque – Euskaltzaindia – accueillit, lors d’une cérémonie officielle d’intronisation en tant qu’académicien de plein exercice, un fils de Maule-Lextarre, le linguiste Battittu COYOS, dont le discours eut pour thème « Les deux dichotomies de la langue basque », à savoir celle entre «  nouveaux bascophones » et « bascophones de naissance » et celle entre les dialectes basques et le basque unifié «euskara batua ».

 

Thumbnail imageJohañe SARRAILLET eta Ibai CAPOT-THORNARY koblak emaitenCe même jour, l’ association Xiberoan Eüskaraz Bai (en Soule, en basque), dans le prolongement de l’action se sensibilisation qu’elle mène depuis plusieurs mois auprès de la population – et plus précisément des secteurs économiques et associatifs – avait organisé la journée de la langue basque, Eüskararen Egüna. Cette rencontre festive, à laquelle a pris part une vingtaine d’associations de Soule, a démontrè, par une très belle journée et un beau succés d’affluence, que la langue basque en Soule – l’eüskara – a non seulement droit de cité, mais doit se développer pour être réellement un vecteur social permanent et incontournable.